Meet: Nathalie Ollier, the art and culture digital expert

Hi there!

This week, I wrote a new portrait for the ‘Meet’ serie. It is about Nathalie Ollier (@NathOllier), Relational Marketing Manager for the Rmn-Grand Palais and who is also an inspiring person thanks to her personal traits but also to her qualitative Twitter timeline 😉
Right before I was going to send her my questions, she has been picked up as an Official Ambassador for the JFD17, event I already talked to you about in my last post, so I decided to add another question about this topic in order to know a bit more.

I leave you to your reading and do not hesitate to comment or tell me what type of portraits or article you would like to see in the future.

Bonjour ici!

Cette semaine, je vous propose un nouveau portrait dans la série ‘MEET’. Il s’agit de Nathalie Ollier (@NathOllier), Responsable Marketing Relationnel pour la Rmn-Grand Palais et qui est aussi une personne inspirante tant par ses traits de caractère que par la qualité de sa timeline Twitter 😉 
Juste avant que je lui envoie les questions, elle a été choisie comme Ambassadrice Officielle de la JFD17, événement dont je vous ai déjà parlé précédemment, et j’ai donc rajouté une question à ce sujet afin d’en savoir un peu plus. 

Je vous laisse à votre lecture et n’hésitez pas à commenter ou me dire quel type de portraits ou d’articles vous souhaiteriez voir dans le futur. 

1. Nathalie, can you introduce yourself and tell us who you are 

First of all, I am honoured to do this portrait with you, a digital lover and coder-wannabe… I am admiring the fact that you started to learn how to code and your dedication to it.
I am Relational Marketing Manager for the retail activities of the Rmn-Grand Palais (network of the physical stores inside the museums and the e-shop boutiquesdemusees.fr). With the team that I am managing (I’d like to insist on this term as for me, collaboration is an essential value to build great projects), I manage the prospects and clients database, the newsletters, the loyalty program and the social media platforms. I am very lucky to work in a fascinating industry and some of my current projects are about Vermeer and Rodin!

2. You have a Marketing role, can you share with us your vision and opinion on the facts below: 

2a. The digital omnipresence in the Marketing functions is unavoidable today, what is its role exactly? 

It represents the way to reach a prospect or a client on all the possible touch points, at every moment. It allows you to be close to your clients, to listen to them and to engage with them. I believe a lot in conversational marketing. For this matter, social media platforms are wonderful tools. Digital is also an amazing tool to get to know your client as it enables you to collect data and to track their journey and behaviour. It is a mine of information to better target your clients and send them messages and offers that will appeal them.

2b. What does digital bring more today than before? In your opinion, what is its added value? 

Its added value is multiple. For me, it is a growth lever as I have just explained before. In a more global manner, digital transforms our society and our ways of working. It also allows us to work in a more horizontal and transversal way which is I think a good ROI.

3. You enrolled yourself in a Digital Certificate at ESCP (for non-French readers this is one of the TOP 3 Business Schools in France) 


3a. Can you tell us more about this Certificate. How is it organized, who are the speakers and the ‘students’? (ie: their profile) 

It is a training course in Digital Marketing. It takes place during two days every month for a 6-month period and you validate it with a final essay about the problematics of your choice. It covers a lot of topics and is organized by modules: SEO, SEA, SEM, social media, definition of a cross-channel activation matrix, in-store digital, mobile and app strategy, loyalty, budget, ROI etc… The fact to have a month between each session is a real advantage as you can put in practice what you learned, do some tests and come back with a lot of questions… I think some teachers remember them! Speakers are highly qualitative, almost all of them have a professional activity in addition to come and teach us things. A lot of the time, they are business founders and the theory is illustrated with a lot of practical examples… Participants come from diverse industries and companies of different sizes but everyone is here with the same motivation and objective. The budgets that are allocated to digital are very different as well but everyone agrees that they felt a bit impoverished on which lever to activate and the way to make decisions (it is not about setting up digital tools to say I am doing something digital but to choose the right levers). What was surprising is that despite these diversities, problematics were very similar in the end!

3b. What were the motivations that triggered your enrolment 

I wanted to complete my empirical knowledge that I had acquired throughout my missions and personal reflexions. To know how to create a strategy in Digital Marketing, knowing which lever to activate in which case following which target (to have a methodology to follow). Put things into perspective in relation to my missions: on a daily basis, time is always counted and we do not take enough time to reflect on things. And, to be able to share with other participants who have similar problematics (it was very profitable and enriching to that point).

3c. What were the stakes before going and those that you may have now that you went 

To benefit from a strategical approach and master the different KPIs, decision-making tools. To build the social media strategy for the retail activities of the Rmn-Grand Palais. Following this course, I reworked my cross-channel activation matrix and also launched the Facebook page for the Boutiques de Musées!

4. Your work environment focuses on art and culture. On this topic, we tend to think that these two areas are at the extreme opposite of digital. What do you think and what influence (good or bad) digital has had on this industry? 

Digital touches all sectors and represents a big plus in my industry. The influence is very positive. I work on the retail part but I can give you few examples on the customer experience inside the museums. At the end of 2016 til the beginning of 2017, the exhibition Sites Eternels at the Grand Palais offered an immersive visit to some endangered archaeological sites such as Palmyre and the Umayyad Mosque also known as the Great Mosque of Damascus in Syria. The Rmn-Grand Palais worked on this project with Iconem who has made a drone fly over these dangerous sites. This was purely fascinating! The exhibition was a huge success! Digital is a way to ‘numerically’ conserve those threatened sites. In the same manner, the Rmn-Grand Palais was the first company in the world to propose an enriched visit with connected glasses. I experimented it myself during the Velazquez and Picassomania exhibitions. The objective consisted in bringing specific lightning over the paintings. I remember that for the Rokeby Venus from Velazquez, a putting in perspective was made with the Maja from Goya. It was bluffing to see the two pieces of art being superposed on each other. On this occasion, we had the honour to welcome Sundar Pichai, CEO of Google (whom we talked about a lot recently on social media as he replied to a letter from a seven-year-old little girl whose dream is to work for Google!) who had a lot of fun during his visit!

5. The last minute good news: you have been nominated Official Ambassador of the JFD17. What does this role represent for you and how do you want to use it? What are your expectations concerning this event? 

In a few words, it is an honour for me to be part of the Ambassadors team of the #JFD17, project divinely managed by Delphine Rémy Boutang @delphine, especially that I am surrounded by great experts that I admire such as the Programmer Aurélie Jean, PhD in numerical mechanics @Aurelie_JEAN. For me, ‘the digital is the best way of empowerment’, it offers more horizontality and allows a bigger creativity. My objective is to advocate these values, real personal convictions and to invite each of you to benefit its virtue in their professional and private life. This year, the theme is ‘ForABetterWorld’, I am convinced that digital contributes a lot to this mantra!

6. As for each interviewee, I leave you the sixth and last question as a column. You can use it or not in order to share whatever you want with the readers 

It will be a mix between a question and a book recommendation! For a long time, I have been following and admiring the scientific researcher Joël de Rosnay @derosnayjoel. His last publication, Je cherche à comprendre (I am looking to understand), is fascinating and very accessible. The practical examples enable a democratisation of the science, quality that I always foresaw in Joël de Rosnay. He notably talks about artificial intelligence and supports the theory that with digital, we will work differently (certain missions and certain jobs will be disappearing) but the human will gain a better quality of life. The question would rather be ‘Is digital scaring us?’, the answer is right above as I share the same opinion with the great scientist!

To be continued in the next episode, Amélie X

Nathalie Ollier
Nathalie Ollier

1. Nathalie, peux-tu te présenter et nous dire qui tu es. 

Tout d’abord je suis honorée de faire ce portrait avec toi, férue de digital et codeuse en devenir… Je suis admirative de ton apprentissage du code et de ta persévérance sur le sujet. 
Je suis Responsable Marketing Relationnel pour les activités retail de la Rmn-Grand Palais (réseau de boutiques physiques dans les musées et online boutiquesdemusees.fr). Avec l’équipe que j’anime (j’y tiens car le collaboratif pour moi est une valeur essentielle pour construire de beaux projets), je gère la base de données prospects et clients, les newsletters, le programme de fidélité et les réseaux sociaux. J’ai la chance de travailler dans un secteur passionnant puisque mes dossiers du moment concernent notamment Vermeer et Rodin ! 

2. Tu as un rôle dans le marketing, peux-tu partager ta vision et ton avis sur les points ci-dessous: 

2a. L’omniprésence du digital dans les fonctions marketing est inévitable aujourd’hui, quel rôle a-t-il exactement? 

Il représente un moyen de toucher un prospect ou un client sur tous ses points de contacts, à tout moment. Il permet d’être près de ses clients, de les écouter et d’être engagé avec eux. Je crois beaucoup en le marketing conversationnel. Les réseaux sociaux à ce titre sont de superbes outils. Le digital est aussi un formidable outil de connaissance client puisqu’il permet de collecter de la data et de tracker les parcours et comportements. C’est une mine d’informations pour mieux cibler ses clients et leur adresser des messages et des offres les concernant. 

2b. Qu’est-ce que le digital apporte de plus par rapport à avant? Quelle est selon toi sa valeur ajoutée?

Sa valeur ajoutée est multiple. Il est selon moi un facteur de croissance de part les points que je viens de citer ci-dessus. De façon plus globale, le digital transforme nos sociétés et nos façons de travailler. Il permet notamment de travailler de façon plus horizontale et transversale ce qui à mon sens est aussi Roïste. 

3. Tu as fait une formation diplômante sur le digital à l’ESCP

3a. Peux-tu nous expliquer en quoi consiste cette formation. Comment est-elle organisée, qui sont les intervenants et les participants? 

Il s’agit d’une formation en Marketing Digital. Elle se déroule sur deux journées par mois sur une période de 6 mois et fait l’objet d’un mémoire sur la problématique de son choix. Elle couvre un spectre assez large et est organisée en modules : SEO, SEA, SEM; réseaux sociaux; définition d’une matrice d’activation cross-canal; digital in store, stratégie mobile et appli, fidélisation, budget, ROI etc. Le fait de bénéficier d’une période d’un mois entre deux sessions est un réel atout car cela permet de mettre en pratique, faire des tests et de revenir avec plein de questions…je pense que certains profs s’en rappellent ! Les intervenants sont de très grande qualité, quasiment tous ont une activité professionnelle. Ce sont fréquemment des créateurs d’entreprise et la théorie est illustrée par de nombreux exemples pratiques.. Les participants sont issus de secteurs très éclectiques et de sociétés de dimensionnement très différents mais tous viennent avec la même motivation et le même objectif. Les budgets alloués au numérique sont eux aussi très variables mais tout le monde reste très démuni sur les leviers à activer et la façon de prendre des décisions (il ne suffit pas de mettre en place des outils digitaux pour pourvoir dire je fais du digital mais de choisir les bons leviers). Ce qui est surprenant c’est que malgré ces diversités, les problématiques restent très similaires ! 

3b. Les motivations qui t’ont poussée à t’inscrire 

Je souhaitais compléter les connaissances empiriques que j’avais pu acquérir dans le cadre de mes missions et de mes réflexions personnelles. Savoir comment créer une stratégie en Marketing Digital, connaître les leviers à activer dans quels cas de figure et suivant quelles cibles (bénéficier d’une méthodologie). Prendre du recul par rapport à mes missions : au quotidien le temps est toujours compté et nous ne prenons pas assez le temps de la réflexion. Et, partager avec d’autres participants aux problématiques proches (cela s’est avéré très fructueux et riche également sur ce point). 

3c. Quels ont été les enjeux avant d’y aller et ceux que tu peux avoir maintenant que tu l’as terminée

Bénéficier d’une approche stratégique et maîtriser les différents KPI’s, outils d’aide à la décision. Construire notamment la stratégie des réseaux sociaux des activités retail de la Rmn-Grand Palais. J’ai retravaillé ma matrice d’activation cross-canal et j’ai notamment lancé la page Facebook Boutiques de Musées à l’issue de cette formation ! 

4. Ton univers de travail est concentré sur l’art et la culture. On a d’ailleurs tendance à penser que ces domaines sont aux antipodes du digital. Qu’en penses-tu et quelle influence (bonne ou mauvaise) a pu avoir le digital sur ces milieux? 

Le digital touche tous les secteurs et représente un vrai plus dans mon domaine. L’influence est très positive. Je travaille sur la partie retail mais je peux te donner également des exemples au niveau de l’expérience visiteur musée. En fin d’année 2016 et jusqu’en début 2017, l’exposition Sites Éternels au Grand Palais offrait une visite immersive de sites archéologiques en danger tels que Palmyre et la Grande Mosquée des Omeyyades à Damas. La Rmn-Grand Palais a travaillé sur ce projet avec la start-up française Iconem qui a survolé ces sites dangereux via des drones. L’exposition permettait de mettre en perspective de façon immersive l’avant et l’après de ces sites. C’était purement fascinant ! L’exposition a d’ailleurs remporté un vif succès ! Le digital est un moyen de conserver “numériquement” les sites menacés. De la même manière, la Rmn-Grand Palais a été la première société au monde à proposer une visite enrichie avec des lunettes connectées. Je l’ai expérimenté dans le cadre des expositions Velazquez et Picassomania. L’objectif consistait à apporter des éclairages spécifiques sur les tableaux. Je me souviens que pour la Vénus au miroir de Velazquez, une mise en perspective était effectuée avec la Maja de Goya. C’était bluffant d’avoir visuellement les deux tableaux qui se superposaient. A cette occasion nous avons eu l’honneur d’accueillir Sundar Pichai, CEO de Google (dont on parle bcp en ce moment sur les réseaux sociaux puisqu’il a répondu à la lettre d’une petite fille de 7 ans dont le rêve est de travailler chez Google !) qui s’est beaucoup amusé lors de cette visite ! 

5. La bonne nouvelle de dernière minute: tu as été nommée Ambassadrice Officielle de la JFD17. Que représente ce rôle pour toi et comment souhaites-tu l’utiliser? Quelles sont tes attentes vis-à-vis de l’événement? 

En quelques mots, c’est un honneur de faire partie de la team des Ambassadeurs de la #JFD17, projet porté divinement par Delphine Rémy Boutang @delphine, surtout que je suis entourée par de grands experts que j’admire tels que la codeuse Aurélie Jean, Docteur en mécanique numérique @Aurelie_JEAN. Pour moi, “le digital est la meilleure source d’emporwement”, il offre plus d’horizontalité et permet une plus grande réactivité. Mon objectif est de prôner ces valeurs, réelles convictions personnelles et d’inviter chacun dans son univers professionnel et privé à bénéficier de ses vertus. La thématique de cette année est “ForABetterWorld”, je suis convaincue que le digital y contribue fortement ! 

6. Comme pour chaque participant, je te laisse la sixième et dernière question comme tribune. Tu peux l’utiliser ou non et partager avec les lecteurs ce que tu désires 🙂 

Ce sera un mix entre une question et la recommandation d’un livre ! Je suis et j’admire de longue date le chercheur scientifique Joël de Rosnay @derosnayjoel. Son dernier ouvrage, Je cherche à comprendre, est passionnant et très accessible. Les exemples pratiques permettent une démocratisation de la science, vertu que j’ai toujours retrouvée chez Joël de Rosnay. Il y parle notamment d’intelligence artificielle et soutient la thèse qu’avec le digital nous travaillerons différemment (certaines missions et certains métiers disparaîtront) mais l’humain y gagnera en qualité de vie. La question serait donc “Le digital te fait-il peur?”, la réponse est ci-dessus car je partage l’opinion du grand scientifique ! 

La suite au prochain épisode, Amélie X

Advertisements

One thought on “Meet: Nathalie Ollier, the art and culture digital expert

Add yours

  1. Je suis tout à fait de votre avis”Le digital est un moyen de conserver “numériquement” les sites menacés”. Il va permettre à l'avenir de conserver notre mémoire du passé, notre patrimoine voire de le refaire revivre. Et cela a déjà commencé. Il est de plus en plus utilisé aussi par les archéologues sur les sites. Margareth Gabriel

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: